Chambres d'hôtes à Ankara

Filtres
Trier

Vacances en chambre d'hôtes Ankara

Louez un Bed and Breakfast à Ankara, Turquie, pour vous sentir « chez vous lin de chez vous »

De nos jours, peu de gens sont encore incapables de nommer la capitale de la Turquie, ce qui montre bien le chemin parcouru par Ankara depuis le temps où pratiquement tout le monde aurait répondu que la capitale de la Turquie était İstanbul. Au cours des 80 ans depuis la naissance de la Turquie moderne, la capitale provinciale, jadis anonyme, est véritablement devenue une ville internationale à la hauteur de son statut, prenant une allure de plus en plus sophistiquée. La culture des cafés a particulièrement transformé la ville, en soufflant un air de vie dans les rues larges et ouvertes.

À voir lors d’un séjour à Ankara, Turquie

Ankara a un bon réseau de cinémas, à Kavaklıdere et Çankaya, ainsi que plusieurs salles de concert pour la musique classique et l’opéra. De nombreuses universités proposent des concerts et des festivals au printemps, mais ils ne sont parfois ouverts qu’aux étudiants. La musique traditionnelle et folklorique est très vivace, que ce soit dans les bars ou dans de grandes salles de concert, où l’on peut écouter des stars locales comme Musa Eroğlu. En fonction de vos goûts, vous pouvez vous promener dans les parcs de la ville ou dans les environs, visiter les musées ou bien rechercher des vestiges des ères ottomanes et seldjoukides dans l’ancien château. Les centres commerciaux haut de gamme comme l’Armada le long de la route d’Eskisehir abritent également des cinémas et des restaurants de qualité.

Endroits à visiter lors d’un séjour à Ankara, Turquie

Ankara est une grande ville comme Istanbul, mais il est possible de visiter les endroits les plus importants en une demi-journée, si vous disposez de peu de temps, ou en une journée, avant de partir pour votre destination suivante.
La plus grande concentration de monuments historiques se trouve sur et autour de la colline antique où se trouve la citadelle antique d’Ankara (hisar ou kale). C’est là que se trouve, à côté de la citadelle, le Musée des civilisations anatoliennes, un caravansérail historique exposant de nombreux objets remontant à 7500 ans, notamment à la période hittite.
Directement en face de l’entrée principale de la citadelle, se trouve le Musée Çengel Han Rahmi M Koç, installé dans un ancien caravansérail construit en 1522. Ses collections comprennent des objets liés à l’ingénierie, les transports routiers, à la science, à la vie maritime et à la vie quotidienne. Le musée possède une boutique et il y a deux endroits pour se restaurer : le Divan Café (avec une terrasse extérieure très agréable) ou la Brasserie Divan, plus sophistiquée, dans la cour. Dans la descente vers Samanpazarı se trouve la Mosquée et le Tombeau du Turc Seljoukide Ahi Serafettin (1290) qui n’est malheureusement ouverte qu’aux heures de la prière et donc difficile à visiter.
Au pied de la colline de la citadelle vers la place Ulus, se trouvent les vestiges de l’Ankara romaine, dont les ruines d’un temple d’Auguste et d’une colonne de Juilen.
De l’autre côté de la ville, sur une autre colline, il faut absolument visiter l’Anıtkabir, l’impressionnant mausolée de Kemal Atatürk.

Le climat d’Ankara, Turquie

Comme partout sur le plateau anatolien, les hivers sont rigoureux et il tombe en général beaucoup de neige. La température descend régulièrement en dessous de zéro (jusqu’à -15°C). Du fait des faibles niveaux d’humidité, les étés chauds et secs sont plus agréables que dans les régions côtières de Turquie. Les nuits d’été sont fraîches d’ailleurs, et il faut penser à emporter un vêtement pour se couvrir le soir.

Se rendre à Ankara, Turquie

L’aéroport international d’Ankara Esenboğa (ESB) se trouve à environ 28 km au nord-est de la ville. Il y a relativement peu de vols internationaux, et mise à part Turkish Airlines (THY), seules Lufthansa, Austrian Airlines et British Airways assurent des vols directs au départ de leurs hubs respectifs en Europe. Iran Air assure également deux vols hebdomadaires au départ de Téhéran. Les autres compagnies desservent Istanbul, d’où l’on peut prendre un vol pour Ankara avec Turkish Airlines ou Anadolu Jet (une branche low-cost de Turkish Airlines).

Autres annonces Google